Les Petits Pains de la pleine lune, Gu Byeong Mo

plume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Les petits romans de Gu Byeong Mo à lire en trois ou quatre trajets de métro sont des contes modernes. Dans cet ouvrage un pâtissier-sorcier recueille un jeune garçon dans sa boutique. Le récit n’est pas passionnant et l’écriture (ou la traduction qui sait !) ne m’ont pas séduite… …dommage.

Une réflexion sur “Les Petits Pains de la pleine lune, Gu Byeong Mo

  1. Pingback: Le Fils de l’eau, Gu Byeong Mo – La Lectrice du métro six

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s