Le Lecteur de cadavres, Antonio Garrido

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

En suivant Ci Song dans la Chine du XIIIème siècle on découvre un pays, une époque et une science, car au fil de l’histoire le jeune homme va perfectionner son art, celui de la médecine légale. J’ai simplement un peu regretté que l’écriture soit trop simple et le rythme du récit étrange. Parfois épreuve difficiles et nouvelles déprimantes se succèdent sans discontinuer pour le personnage principal, faisant clairement baisser mon niveau d’enthousiasme en tant que lectrice, au point de devoir interrompre ma lecture sous peine de perdre toute motivation pour le reste de ma journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s