Le Septième Jour, Yu Hua

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Des morts sans sépultures errent entre ici et l’au delà et partagent leurs histoires et leurs regrets. Ça sonne très triste mais le livre ne l’est pas tant que ça. Lire Le Septième Jour c’est comme prendre un moment hors du temps, apaisant et émouvant. A lire si on cherche un moment de détente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s