Fantômes et Kimonos, Kido Okamoto

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Voilà un petit recueil de nouvelles fort sympathique à lire dans le métro. Chaque histoire est une enquête du détective Hanshichi dans le Japon du XIXème. Les énigmes sont bien ficelées et dépaysantes, il faut simplement avoir une bonne mémoire pour s’y retrouver dans tous les personnages aux noms parfois franchement similaires pour un lecteur européen…

L’Appel, James Frey

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Mélangez une énorme dose de conspirationnisme, une énorme dose de clichés de gros films américains (patrie, honneur, combativité, violence, etc.), ajoutez une énorme dose de recherche Google sur tous les événements historiques et construction de sites antiques inexpliqués et vous obtenez… …tout ce que je déteste. Et pourtant je l’ai lu d’une traite. Donc ce livre est une grosse dose de plaisir coupable et je lui mets 3 plumes en ayant honte mais parce qu’il faut savoir affronter la réalité.

Le Sang n’oublie jamais, Lucie Pierrat-Pajot

plume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Pour clore mon cycle des lectures jeunesses de l’été je me suis plongée dans le premier tomes de la série Les Mystères de Larispem. Malheureusement je n’ai pas vraiment accroché, en particulier avec les personnages que j’ai trouvé assez antipathiques. L’univers général basé sur une uchronie est intéressant mais peut-être pas assez étendu et on a vite le sentiment que l’auteur insiste sur les mêmes détails, créant une grande redondance et indirectement des longueurs.

Cela, Moka

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Je me souviens qu’en fin de collège j’avais eu une grande époque Moka où j’avais dévoré tous ses livres. Quand j’ai retrouvé Cela dans une brocante je l’ai acheté pour me rappeler du bon vieux temps. L’effet que Moka produit sur moi n’a pas changé, c’est bien écrit, captivant et… …à tendance glauque quand même.

Quelle lecture pour mes vacances ?

link-hoang-31747

Link Hoang sur Unsplash

Dans la catégorie article marronnier de l’été il y en a un que les magazines  ne ratent jamais : les livres à lire sur la plage. Comme si tout le monde partait à la plage déjà ! Je lis souvent ces articles, puisqu’après tout ça m’intéresse, mais je finis toujours déçue et sans aucune envie d’acheter quoi que ce soit. Il y les magazines féminins nunuches qui partent du principe que l’on doit lire des trucs à l’eau de rose en vacances, les magazines d’actualité qui nous bassinent avec leurs essais sur le numérique ou le management alors qu’on en soupe déjà toute l’année, sans oublier ceux qui ne listent que des polars parce qu’après tout les gens qui ne lisent que de temps en temps n’aiment que ça hein ? Non ?

C’est pour ça que j’ai décidé de vous proposer 5 lectures du mois d’août (désolée pour les juillettistes mais écrire un article sur les vacances quand je bosse ça me donnait le cafard…), classées en fonction de vos préférences. Démonstration !

  1. Si vous aimez les morceaux de vie que les autres trouvent chiant et que vous avez envie de prendre votre temps, de profiter des vacances pour être zen : Bronze et Tournesol, Cao Wenxuan
  2. Si vous aimez l’histoire, l’art, les voyages et les bouquins qui font pétiller vos cinq sens en décrivant tout ça : Le Turquetto, Metin Arditi
  3. Si vous avez envie de claquer le bec à ce vantard de tonton Jérôme qui vous prend pour un inculte à Noël et que pour ça il faut que vous lisiez un Goncourt : Rouge Brésil, Jean-Christophe Rufin
  4. Si vous voulez découvrir un nouveau monde imaginaire et retrouver le plaisir de lire des romans jeunesse : Les Fiancés de l’hiver, Christelle Dabos
  5. Si vous trouvez que le reste de ma liste est nul, voilà ce que je ne conseillerais pas de lire en vacances et que résultat vous aimerez peut-être, vous, lire en vacances (attention c’est spécial vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu !) : Le Plus Grand Philosophe de France, Joann Sfar

La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_mini

J’ai dévoré ce tome 3 à une vitesse record. Ça m’a rappelé quand je lisais sous mes draps avec une lampe de poche pour que mes parents ne sachent pas que je préférais finir mon bouquin plutôt que de dormir. Je trouve que ce roman est le plus abouti de tous ceux de la série La Passe Miroir surtout parce que les personnages semblent plus riches. L’intrigue s’explique et se complique à la fois et… …maintenant il va falloir attendre le tome 4. Fichtre !!!

Les Disparus du Clairedelune, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Voici la suite de la série La Passe Miroir. Dans ce tome 2 l’intrigue se met complètement en place, les personnages prennent du corps, le monde imaginé par l’auteur se détaille encore plus. Je pense que c’est avec ce livre que je me suis réellement attachée à la série. La fin est à la fois une vraie fin de livre et en même temps un cliffhanger incroyable… …je ne sais pas comment Christelle Dabos a réussi à faire les deux en même temps, mais ça me plait et ça n’est pas sans me rappeler les fins de tome d’une certaine série sur un petit sorcier à lunettes. A la fin d’un Harry Potter je sentais aussi ce savoureux mélange d’accomplissement et d’attente qui me rendait presque euphorique pendant quelques heures.

Les Fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Je préfère vous prévenir, je suis entrée dans une phase : lecture de romans jeunesse. J’ai commencé l’excellente série La Passe Miroir, dont ce premier tome nous emmène dans un monde imaginaire riche et étonnant. Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire mais je vous invite à vous y plonger car même si le roman est un peu long à démarrer l’écriture est superbe et puis il y a d’autres tomes à ne pas rater ensuite…