Cinq petits cochons, Agatha Christie

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Comme je vous l’avais déjà dit j’ai une passion pour le dénichage de vieilles éditions d’Agatha Christie dans les brocantes. Et je dois dire que ce livre-ci a été une des meilleures acquisitions à 0,50 € que j’ai faite. Comme d’habitude on suit l’enquête d’Hercule Poirot, mais cette fois-ci le crime a été commis il y a seize an et il va falloir découvrir l’assassin parmi 5 suspects qui racontent chacun leur tour leur version des faits.

Mille femmes blanches, Jim Fergus

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

J’espère que cette fiction (j’insiste sur le fait que c’en est une) reflète de manière satisfaisante la vie des cheyennes à la fin du XIXème, car si c’est le cas, alors cet ouvrage est un sans faute. Les personnages sont attachants, l’histoire est haletante et l’écriture sous forme de journal de bord fait mouche (pour une fois).

Je vous écris de Téhéran, Delphine Minoui

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Delphine Minoui nous raconte sa vie de journaliste à Téhéran, ses reportages, ses rencontres, la découverte de ce pays dont est originaire une partie de sa famille, et puis la révolution, les menaces des services secrets, les interviews volées… Cet ouvrage nous ouvre une porte secrète vers l’Iran mais aussi le journalisme dans les pays où la paroles n’est pas si libre que dans le notre.

Mémoires d’un eunuque dans la cité interdite, Dan Shi

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Tout est dans le titre ! Ce livre est la transcription d’un témoignage d’un des derniers eunuques de la cité interdite, palais impérial chinois. Et ce témoignage est une vraie grande aventure qui offre un moment de lecture de qualité. Mention spéciale pour la traductrice de l’édition que j’ai lue, Nadine Perront, qui, j’en suis sûre, a beaucoup participé à rendre ce récit dynamique et fascinant, en en supprimant les passages les plus larmoyants et sentimentaux.

Le Pont des soupirs, Michel Zévaco

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Ce roman historique nous plonge dans la Venise du XIXème siècle. Des intrigues, politiques, sentimentales et familiales jalonnent le récit. L’écriture est simple, peu descriptive, l’auteur va à l’essentiel et nous plonge dans une action qui ne s’arrête jamais… …la preuve l’histoire s’arrête sur un cliffhanger incroyable annonçant le deuxième livre.

Le Plus Grand Philosophe de France, Joann Sfar

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Un bouquin à la Joann Sfar, à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes parce que les termes sont crus. Mais en même temps les aventures des personnages font de la concurrence aux récits de pirates pour enfants. Le tout forme une farce burlesque rafraîchissante, drôle et captivante à lire d’urgence !

Face aux feux du soleil, Isaac Asimov

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Avec ce quatrième livre du Cycle des robots Asimov signe de nouveau un roman, mais un peu plus court que le précédent, ce qui rend l’histoire bien plus dynamique. Le personnage principal, qui était déjà celui des Cavernes d’acier, est envoyé sur une planète qu’il ne connait pas, ce qui donne au livre un ton de récit de voyage qui a sans doute fait vibrer ma corde sensible.