Le Sang n’oublie jamais, Lucie Pierrat-Pajot

plume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Pour clore mon cycle des lectures jeunesses de l’été je me suis plongée dans le premier tomes de la série Les Mystères de Larispem. Malheureusement je n’ai pas vraiment accroché, en particulier avec les personnages que j’ai trouvé assez antipathiques. L’univers général basé sur une uchronie est intéressant mais peut-être pas assez étendu et on a vite le sentiment que l’auteur insiste sur les mêmes détails, créant une grande redondance et indirectement des longueurs.

Cela, Moka

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Je me souviens qu’en fin de collège j’avais eu une grande époque Moka où j’avais dévoré tous ses livres. Quand j’ai retrouvé Cela dans une brocante je l’ai acheté pour me rappeler du bon vieux temps. L’effet que Moka produit sur moi n’a pas changé, c’est bien écrit, captivant et… …à tendance glauque quand même.

La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_mini

J’ai dévoré ce tome 3 à une vitesse record. Ça m’a rappelé quand je lisais sous mes draps avec une lampe de poche pour que mes parents ne sachent pas que je préférais finir mon bouquin plutôt que de dormir. Je trouve que ce roman est le plus abouti de tous ceux de la série La Passe Miroir surtout parce que les personnages semblent plus riches. L’intrigue s’explique et se complique à la fois et… …maintenant il va falloir attendre le tome 4. Fichtre !!!

Les Disparus du Clairedelune, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_mini

Voici la suite de la série La Passe Miroir. Dans ce tome 2 l’intrigue se met complètement en place, les personnages prennent du corps, le monde imaginé par l’auteur se détaille encore plus. Je pense que c’est avec ce livre que je me suis réellement attachée à la série. La fin est à la fois une vraie fin de livre et en même temps un cliffhanger incroyable… …je ne sais pas comment Christelle Dabos a réussi à faire les deux en même temps, mais ça me plait et ça n’est pas sans me rappeler les fins de tome d’une certaine série sur un petit sorcier à lunettes. A la fin d’un Harry Potter je sentais aussi ce savoureux mélange d’accomplissement et d’attente qui me rendait presque euphorique pendant quelques heures.

Les Fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

plume_or_miniplume_or_miniplume_or_miniplume_noire_miniplume_noire_mini

Je préfère vous prévenir, je suis entrée dans une phase : lecture de romans jeunesse. J’ai commencé l’excellente série La Passe Miroir, dont ce premier tome nous emmène dans un monde imaginaire riche et étonnant. Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire mais je vous invite à vous y plonger car même si le roman est un peu long à démarrer l’écriture est superbe et puis il y a d’autres tomes à ne pas rater ensuite…